Isère Sourire : La Voix est Livre

Isère Sourire : La Voix est Livre

Romans/Littérature


Les fruits d'or

Après avoir lui Ouvrez de Nathalie Sarraute, je ne pouvais ignorer Les Fruits d'Or qui firent du bruit lors de leur sortie tant ils bousculaient les codes du genre romanesque. Avec cet ouvrage-là le nouveau roman dont Nathalie Sarraute a été l'un des chefs de fil, était lancé.

Une lecture sans aucun point de repère, vraiment déstabilisante et qui marquait une rupture avec notre conception du roman. Au final qu'est-ce qu'un roman ? Comment doit-il être écrit ? Sarraute en ne répondant à aucune de ces questions, y répond justement très bien dans ce livre.

Déroutant.

 

index.jpg


11/02/2017
0 Poster un commentaire

Meilleurs voeux

MEILLEURS VOEUX A TOUS

 

QUE 2017 NE SOIT PAS QU'UNE PROMESSE DEJA 100 FOIS REPETEE

D'UN MONDE MEILLEUR,

PLUS TOLERANT,

PLUS SOLIDAIRE,

PLUS HUMANISTE

MAIS BIEN L'ANNEE D'UN REEL CHANGEMENT EN FAVEUR DU POSITIF ET DE LA JOIE DE VIVRE CAR LES PROMESSES SONT DES ESPOIRS MAIS RAREMENT DES ACTES

OR C'EST MAINTENANT EN 2017 QU'IL FAUT PASSER A L'ACTE, PRENDRE NOTRE DESTIN EN MAIN ET FAIRE DE CETTE SOCIETE UN ESPACE DE PAIX ET D'HUMANITE

 

BISES A TOUS

 


09/01/2017
0 Poster un commentaire

La Guerre et la Paix

En cours de lecture, un chef-d'oeuvre absolu de la littérature russe :

 

Nietzsche a dit "La guerre et le courage ont fait plus de grandes choses que l'amour du prochain", ici Tolstoï conjugue les deux volets. Le courage militaire y est exalté mais les grands sentiments également et je n'en suis qu'au tome I, je compte bien lire le tome II également, la littérature russe a tant de valeur qu'elle ne mérite pas d'être contournée et encore moins négligée.

 

 

51eseKig4KL._SX302_BO1204203200_.jpg


22/11/2016
0 Poster un commentaire

Le dernier des Egyptiens

Parmi mes dernières lectures toujours aussi nombreuses et diversifiées, je vous présente Le Dernier des Egyptiens de Gérard Macé.

Un roman qui flirte ouvertement avec l'essai et qui traite de la vie de Champollion qui est ici réinterprêtée à travers le prisme du livre qu'il lisait à savoir Le Dernier des Mohicans d'où ce titre bien sûr en forme d'hommage et en clin d'oeil à la lecture de son héros.

Gérard Macé nous fait revivre les grandes explorations de Champollion qui sût faire descendre les hiéroglyphes de leur piédestal pour les faire connaître du grand public.

Une lecture intéressante.

 

 

index.jpg


22/11/2016
0 Poster un commentaire

Les récits de Belkine

Le grand Pouchkine n'est pas mort. Les récits de Belkine le ressuscitent et avec lui la splendeur passée de la Russie tsariste. En lisant ces récits on s'imagine traversant Saint-Pétersbourg, ses palais grandioses aux splendeurs immortelles. Une grande oeuvre où les amours tumultueuses de quelques jeunes gens du passé, sont évoquées. La Demoiselle paysanne, le Maître de poste ou encore le Marchand de cercueil, autant de beaux textes à l'épilogue souvent insolite, qui méritent vraiment d'être relus. Les amoureux de grands classiques seront conquis. A redécouvrir.

 

 

2253039276.08.LZZZZZZZ.jpg

 


05/11/2016
0 Poster un commentaire

Tous les enfants sauf un

Avec Tous les enfants sauf un, Philippe Forest livre une réflexion sur la maladie et la mort des enfants, le rôle des soignants et le travail de deuil. Ce petit texte inspiré de son drame personnel se présente avant tout comme une réflexion et somme toute, un essai pour dire combien la disparition d'un enfant est indicible et combien cet évènement laisse une marque indélébile dans le parcours personnel de ceux qui vivent ce drame.

A lire pour réfléchir.

 

 

51C7BZBr5UL._SX302_BO1204203200_.jpg


29/10/2016
0 Poster un commentaire

La Salle de Bain

Jean-Philippe Toussaint s'illustre une fois de plus dans le genre insolite avec La Salle de Bain. Un ouvrage intéressant qui questionne sur le sens de la vie et son côté absurde. Chez cet auteur tout est possible et ses "anti-héros" je les nomme ainsi car ils n'ont pas d'épaisseur, sont confrontés à un quotidien passé au peigne fin qui les renvoie à l'immatérialité de l'existence. Des scénarios au néo-réalisme en 3D qui épatent par leur fantaisie décalée et leur fausse superficialité. Un livre qui bouscule tous les codes littéraires et mérite le détour.

Etonnant.

 

 

9782707319289.gif


29/10/2016
0 Poster un commentaire

Fuir

La fuite de Jean-Philippe Toussaint est étonnante. Elle emmène le lecteur jusqu'aux confins de la Chine pour lui faire comprendre un minimum de choses, à peine la contingence de la destinée humaine. Un narrateur (distancié comme ceux dont Jean-Philippe Toussaint a le secret), arrive en Chine où l'attend un chinois dont on ne sait rien du début à la fin de l'histoire. Il lui fait visiter Shanghai puis ils partent pour Pékin mais qui est-il ? que lui veut-il ? Tout au long du récit le narrateur s'interroge puis il va rencontrer Li Qi avant de revenir en France pour y retrouver Marie, son grand amour...

Un style détaché et imparable qui m'a donné envie de lire la fameuse Salle de Bain du même auteur.

 

 

9782707320957.jpg


27/10/2016
0 Poster un commentaire


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser