Isère Sourire : La Voix est Livre

Isère Sourire : La Voix est Livre

La poésie n'attend pas : Pasolini


Les nuages limpides s'abîment
au fond des mares brûlantes d'azur
et les branches se perdent dans le soleil.
Voici, le temps de mes rires, de mes larmes,
voici le temps de la grâce attendue,
voici le temps du bonheur,
voici le temps de mes errances par les champs,
voici le temps où je regarde les cieux...
(aurais-je crié ? L'écho ne s'arrêterait pas ?
et mon cri approcherait les nuages ? Je ne peux étouffer
et ma joie ingénue, retenue)





Pier Paolo Pasolini 
(Je suis vivant)


12/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres