Isère Sourire : La Voix est Livre

Isère Sourire : La Voix est Livre

Avis non autorisés

 

 

 

 

J'achève cette lecture quelque peu décevante.

 

A travers ses avis sur la politique, la religion, la médecine, la mode ou la spiritualité Françoise Hardy s'aventure avec son ouvrage Avis non autorisés, à dire tout haut ce que tout le monde pense tout bas. Seulement c'est justement là que se situe le problème : "ce que tout le monde pense tout bas".

Avec ce livre point de surprise, la chanteuse nous livre des opinions si banales, si répandues et si prévisibles qu'au final le livre ne nous apprend rien si ce n'est qu'elle partage bien les mêmes opinions que les autres !

Quoi de nouveau ? quoi d'aventureux en effet que d'affirmer qu'avec le port du voile imposé aux femmes par les islamistes c'est le symbole de la féminité en lui-même qui est bafoué ?

Quoi de nouveau à avancer que les médecines douces souvent occultées par les médecines traditionnelles et plus "officielles" et donc moins connues, sont parfois plus efficaces ?

Quoi de nouveau à prétendre que les hommes politiques de gauche sont hypocrites et qu'ils pratiquent la langue de bois ?

Quoi de nouveau quand elle dit que Sarkozy du temps de sa présidence fut l'homme à abattre et que les riches sont nécessaires à la France car loin de léser qui que ce soit, ils font tourner l'économie à travers le commerce du luxe et le nombre d'emplois que ce secteur d'activité génère permettant ainsi aux moins riches de pouvoir travailler grâce à eux ?

 

Bref, à la lecture de cet ouvrage, si on ajoute à la longue liste de vérités de Lapalisse qu'il renferme, des phrases de six lignes et des monceaux de subordonnées indigestes, cela nous donne un résultat moyen. Pour un ouvrage qui semble avoir des prétentions on pouvait s'attendre à plus de révélations ! Certes, il porte pourtant bien son titre "Avis non autorisé" exprimant bien qu'il ne s'agit là que des avis de Françoise Hardy mais tout de même ! Au fil de la lecture on est bluffé par le peu de contenu du texte bien écrit attention ! (la chanteuse a de la culture cela ne fait pas l'ombre d'un doute) mais sans intérêt. Par ailleurs un chapitre complet consacré à la spiritualité se révèle intéressant mais trop détaillé pour n'être qu'un avis porté sur la spiritualité ce qui en rend la lecture difficile et au final, sans intérêt. En effet, quand un mécanicien veut donner un avis sur une voiture on a pas besoin qu'il se répande pendant des heures et des heures ou des pages et des pages sur les rouages des moteurs. Ce sont des digressions inutiles.

Alors on peut toujours s'interroger : est-ce qu'on s'attendait à autre chose et que le texte ne répond pas à nos attentes ou bien est-ce qu'il n'y avait vraiment rien à en attendre ?

Peut-être que j'aurai dû lire sa biographie au préalable pour mieux cerner le personnage que je connais très peu.

 

Je veux quand même finir sur une touche d'optimisme et souligner dans cet ouvrage une lecture de qualité du point de vue de la langue française et qui ma foi, à défaut d'instruire qui que ce soit, permet au moins de se familiariser un peu plus avec Françoise Hardy. Le livre renferme également une bonne réflexion sur la liitérature.

 

 

 

 



10/04/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 14 autres membres